Aperçu de "Le voyage du pèlerin (de Bunyan)"

Sommaire

LE VOYAGE DU PÈLERIN de ce monde à celui qui doit venir
PREMIÈRE PARTIE
I
Le Pèlerin s'enfuit et trouve un guide.
II
Chrétien s'égare ; puis, plein de repentir, il rentre dans le bon chemin.
III
Chrétien entre par la porte étroite.
IV
Le Pèlerin reçoit dans la maison de l'Interprète des instructions pour son voyage.
V
Le Pèlerin trouve le pardon et la délivrance au pied de la croix, et en rend témoignage à d'autres.
VI
Le Pèlerin rencontre beaucoup de fatigues et de périls sur la colline de la Difficulté.
VII
Le Pèlerin passe près des lions, et entre dans le palais Plein-de-Beauté, où il trouve la consolation et les instructions nécessaires.
VIII
Le Pèlerin lutte avec Apollyon dans la vallée de l'Humiliation.
IX
Le Pèlerin traverse la vallée de l'Ombre de la Mort et échappe à ses dangers, armé de son épée et de la Prière continuelle.
X
Le Pèlerin trouve en Fidèle un compagnon dévoué, qui l'aide, et lui raconte ses combats.
XI
Le Pèlerin et son ami Fidèle rencontrent l'hypocrite Beau-Parleur, dont ils démasquent le manque de profondeur et l'hypocrisie.
XII
Évangéliste rejoint les Pèlerins ; il les exhorte et les prépare à de nouveaux combats.
XIII
Chrétien et Fidèle arrivent à la Foire aux Vanités. Fidèle subit le martyre.
XIV
Le Pèlerin trouve en Plein-d'Espoir un nouveau compagnon qui pense comme lui ; puis ils surmontent ensemble les dangers de la Richesse et des Pensées terrestres que leur font courir Intérêt-Personnel et ses compagnons. Ils repoussent l'appel de Démas qui cherche à les attirer vers la mine d'argent, sur le coteau du Lucre.
XV
En sortant du bon chemin, les Pèlerins arrivent au château du Doute, d'où ils réussissent à s'échapper, après beaucoup de souffrances, au moyen de la clef de la Promesse.
XVI
Les Pèlerins arrivent aux Montagnes Délectables et reçoivent des bergers qu'ils y rencontrent toutes espèces d'avertissements et d'encouragements.
XVII
Les Pèlerins apprennent beaucoup de choses par leurs propres expériences et par celles de Petite-Foi et d'autres ; ils se laissent prendre dans le filet du Flatteur, et après avoir été justement châtiés, ils rentrent dans le bon chemin.
XVIII
Les Pèlerins ne se laissent pas entraîner dans l'erreur par Athée et résistent au sommeil sur le Sol Enchanté en s'entretenant de la conversion de Plein-d'Espoir, due à une foi parfaite dans la grâce de Christ.
XIX
Les Pèlerins s'entretiennent de nouveau avec Ignorant et se rendent ainsi compte de la foi stérile de ceux qui se confient dans leurs œuvres pour être sauvés ; ensuite ils se racontent l'histoire de Temporaire et s'entretiennent de l'inconstance de semblables personnes.
XX
Les Pèlerins arrivent dans la contrée de Mon-plaisir-en-elle, traversent heureusement le fleuve de la Mort, et sont accueillis dans la Cité céleste.
CONCLUSION

LE VOYAGE DU PÈLERIN de ce monde à celui qui doit venir
SECONDE PARTIE
I
L'auteur rêve de nouveau. Il apprend ainsi comment le combat de Chrétien et sa victoire furent connus dans sa patrie, et comment Christiana, sa femme, fut amenée, par la séparation d'avec son époux, à reconnaître ses torts envers lui, et à partir avec ses quatre fils pour faire le même pèlerinage.
II
Christiana, encouragée par un songe et la visite d'un messager, se prépare à partir ; elle ne se laisse pas décourager par les objections de Madame Timorée, et trouve une compagne de route en Miséricorde.
III
Christiana et ses enfants traversent avec foi le bourbier du Découragement, et sont amicalement accueillis à la Porte étroite. Miséricorde rencontre aussi une réception pleine d'amour.
IV
Christiana et Miséricorde rencontrent deux méchants hommes qui cherchent à les éloigner de la félicité éternelle. Répondant à leurs cris d'angoisse, un Libérateur vient et les délivre. Elles arrivent à la maison de l'Interprète, où elles sont reçues avec joie.
V
Les Pèlerins apprennent beaucoup de choses dans la maison de l'Interprète, par des images et des expériences de toutes sortes ; puis, après avoir pris le bain de Sainteté et avoir été vêtus de vêtements blancs, ils reçoivent Grand-Cœur pour guide.
VI
Christiana et Miséricorde sont, à leur grande joie, instruites par leur guide Grand-Cœur sur la justification par la foi.
VII
Les Pèlerins arrivent, conduits par Grand-Cœur, à la colline de la Difficulté, et après avoir remporté la victoire sur le géant Sanguinaire, continuent heureusement leur voyage.
 VIII
Les Pèlerins trouvent un asile temporaire agréable dans la maison du Portier. Les enfants sont instruits d'après la Parole de Dieu.
IX
Miséricorde, par sa générosité et son désintéressement, décourage son admirateur, Monsieur Éveillé, l'intelligent mondain. Matthieu tombe malade des suites de son péché, puis il est guéri par le sang de Christ, et instruit sur bien des points. Après avoir admiré différentes choses qui leur sont montrées, les Pèlerins repartent sous la conduite de Grand-Cœur.
X
Les Pèlerins, sous la conduite de Grand-Cœur, arrivent à la vallée de l'Humiliation, puis à celle de l'Ombre-de-la-Mort, qu'ils traversent heureusement quoique au milieu de beaucoup d'angoisses. Grand-Cœur tue le géant Assommeur qui, par ses tromperies, voulait empêcher les Pèlerins de passer.
XI
Le vieux et pieux Monsieur Honnête se joint aux voyageurs ; Grand-Cœur s'entretient avec lui du Pèlerin Craintif dont il avait été autrefois le guide.
XII
Monsieur Honnête raconte l'histoire d'Entêté, qui pensait pouvoir imiter les fautes des Pèlerins, aussi bien que leurs vertus, et être quand même un saint.
XIII
Les Pèlerins sont très bien reçus par Gaïus, qui les entretient de choses intéressantes.
XIV
Non loin de l'auberge de Gaïus, Grand-Cœur vainc le géant Tue-les-Bons et arrache Faible-d'Esprit à son pouvoir, tandis que le Pèlerin Qui-n'est-pas-droit est tué par la foudre.
XV
Faible-d'Esprit trouve en Prêt-à-s'arrêter un compagnon qui lui convient. Les Pèlerins arrivent à la Foire aux Vanités et sont hébergés chez Mnason, où ils rencontrent des personnes qui pensent comme eux. Ils obtiennent la considération des gens de la Ville qui se sont améliorés, puis ils expulsent un monstre qui ravageait la contrée.
XVI
Les Pèlerins arrivent au courant d'eau qui se trouve en deçà des Montagnes Délectables Les petits enfants sont placés sous la garde des bons Bergers. Grand-Cœur, Honnête et les quatre fils de Christiana tuent le géant Désespoir et délivrent Monsieur Découragement et sa fille Très-Effrayée.
XVII
Les Pèlerins sont encouragés et fortifiés par tout ce que leur montrent et leur disent les Bergers des Montagnes Délectables.
XVIII
Les Pèlerins rencontrent Vaillant-pour-la-Vérité. Il leur raconte que malgré tous les dangers inhérents au pèlerinage, il ne s'est pas laissé détourner du bon chemin.
XIX
Les Pèlerins, à travers bien des difficultés, surmontent les dangers du Sol enchanté. Ils rencontrent Étourdi et Téméraire, mais ne parviennent pas à les tirer de leur sommeil. Puis ils font la connaissance de Tiens-Ferme qui, par la prière, a résisté aux enchantements de Madame Vaine-Chimère (le monde).
XX
Les Pèlerins arrivent dans la terre de Mon-plaisir-en-elle, et y séjournent jusqu'à ce que le Messager de la Mort vienne les avertir, et qu'ils traversent les uns après les autres le fleuve qui les sépare de la Cité céleste.